ADAPEI   Contact
 

Imprimer la page

  Historique

Crée en 1964 à la Roche Blanche, l´Institut médico Educatif est installé depuis 1976 à Veyre-Monton.
Il y a longtemps déjà... là où se trouve l’I.M.E., fonctionnait un moulin à blé. Une trace subsiste, bien que couvert en partie, le bief qui traverse le terrain occupé par le C.A.T. Le bief qui longe le chemin du Chardonnet servait à l’irrigation des terres et des vergers qui entouraient le moulin. En 1862 ou 63, le moulin cessa son activité. La raison nous en reste inconnue.

En 1864, une congrégation religieuse franciscaine, basée à St-Sorlin sur Rhône, reçut de la famille Godefroy TIXIER la propriété, et s’y installa en 1865 où fut construite la chapelle. A noter pour anecdote que l’absence de croix sur cet édifice se voudrait marque d’humilité et de modestie. 

En effet, les autorités de la Congrégation, venant visiter l’endroit alors que la chapelle venait d’être érigée, la trouvèrent trop imposante. Elles auraient alors décidé d’adresser la somme importante prévue pour la dite croix aux bonnes oeuvres du Vatican. 

14 soeurs s’installèrent et accueillirent 29 petites filles et 60 adultes sourdes muettes «indigentes» de surcroît, la plupart issues du Puy de Dôme, de l’Allier et quelques «indigènes», ainsi disait-on alors. Toutes étaient internes, bénéficiaient en tout ou partie de bourses pour subvenir « un peu » aux besoins de l’institution. 

 En effet, si 7 soeurs se consacraient à l’éducation et à la formation professionnelle de ces jeunes filles - 3 assurant l’intendance, l’entretien de la maison, des vergers, la vente de pommes - 4 dites quêteuses, sillonnaient la campagne (Allier, Puy de Dôme) deux par deux pour ramener l’argent nécessaire à la vie de la maison. L’équilibre du budget était assuré par la fabrication de lingerie fine et de broderies destinées à un grand magasin de Melun et à celui nommé «Villes du Centre» à Clermont-Ferrand. 

Les changements de la société, la «crise» des vocations, l’ouverture d’établissements publics, conduisirent à la fermeture de l’établissement. Le nombre de religieuses continua à décroître. 

L’A.D.A.P.E.I. acheta l’endroit et en 1976 l’I.M.P.-P.R.O. de La Roche Blanche déménagea pour devenir l’I.M.P.-P.R.O. de Veyre devenu depuis I.M.E. L´ESAT fut créé en 1980.
 

 ET L´HISTOIRE CONTINUE ....


Texte écrit par Madame GARRIGUE - Directrice de 1989 à 2002